28/09/2017

La continuité écologique est rétablie aux îlons

25/09/2017

Les travaux de restauration de la Chalaronne aux Payes (Châtillon) sont en cours !

24/11/2016

Le rapport d'activité 2015 du SRTC est disponible !

Les bonnes et mauvaises pratiques

L'habitude ou la méconnaissance nous conduisent à des pratiques parfois peu respectueuses de nos cours d'eau. Pourtant, par l'observation du milieu et la modification de nos habitudes nous sommes en mesure d'avoir des pratiques plus soutenables, d'éviter les pollutions et de maintenir un paysage esthétique.

Les bonnes et mauvaises pratiques autour de la rivière

Les berges

  • Limiter le piétinement du bétail et préférer des abreuvoirs aménagés
  • Avoir un entretien raisonné de la végétation des berges
  • Ne pas enrocher les berges
  • Ne pas réaliser des aménagements personnels anarchiques et non adaptés

En l'absence de végétaux, l'érosion est favorisée, le courant est accéléré et le phénomène d'inondation se répercute d'autant plus vers l'aval.

 

Le lit

  • Eviter de curer
  • Laisser les atterrissements en place lorsqu'ils ne menacent pas d'ouvrage

Le dépôt de sédiments dans la rivière est un phénomène naturel. Le curage perturbe le milieu, il est préférable d'agir sur la cause du dépôt trop important (revégétaliser les berges en amont par exemple)

  • Prélever de l'eau tout en respectant la réglementation en vigueur et les arrêtés préfectoraux d'interdiction temporaire de prélèvements estivaux

 

Les parcelles à proximité de la rivière

  • Ne pas entreposer ses déchets verts ou autres à proximité de la rivière.

La rivière et ses berges ne sont pas une poubelle. Ces éléments polluants sont facilement entraînés dans le lit lors des crues et peuvent être à l'origine d'importants bouchons.

  • Ne pas traiter son jardin et ses cultures à moins de 5 m de la rivière ou bien respecter les distances préconisées sur les emballages des produits
  • Respecter le plus possible la mise en place de bandes enherbées, elles permettent d'éliminer 90% des produits phytosanitaires des eaux de ruissellements
  • Pour cela la goulotte de drainage doit être arrêtée avant la bande enherbée et non pas après

 

Les zones humides

  • Préserver les zones humides , et éviter de les drainer.

Ces milieux font partie intégrante de la rivière et jouent de nombreux rôles de régulation (température de l'eau, refuge pour les poissons en cas de crue, régulation du débit de la rivière, épuration de l'eau)


Page précédente : Agir au quotidien
Page suivante : Marchés publics